samedi 18 octobre 2008

Affichage électoral

On se demande parfois quelle est l'utilité des pancartes électorales quand:
  • on ne peut pas afficher sur les poteaux de feux de circulation
  • on n'a pas les moyen d'afficher avec un camion à nacelle ou en se traînant une échelle
  • leur valeur est d'environ 10$, que des électeurs les volent et les revendent à 0,50$ par pancarte pour le plastique #6 styromousse non-expansé
  • tout l'est de la circonscription est balayé par des électrices fières qui nettoient cette pollution visuelle moins d'une semaine après l'élection
  • on parcourt 400 km et paie 80$ d'essence pour éviter des amendes municipales.
Mes pancartes étaient réutilisées de 2006 et l'aurait certainement été pour une troisième élection, malgré le changement de logo. Je suis déçue!

1 commentaire:

Claude Gelinas a dit...

Excellent constat!

Ce qui me fait le plus rigoler, c'est la prépondérance des affiches électorales présentant les chefs de parti au détriment des candidats locaux.

C'est particulièrement frappant dans les cas de Mario Dumont et de Pauline Marois qui auraient plutôt avantage à miser sur leur équipe.

La politique "de proximité" demeure très importante et en ce sens, il ne faudrait pas que les "chefs" volent la vedette aux candidats "locaux"!